beziers186.jpg

Naissance à Chalampé...

...Ou les aléas de l'état civil

Jean Baptiste Boujol, fils d'Antoine et de Jeanne Ris, son épouse, est né au camp de Chalampé, dans le Haut-Rhin actuel, le 6 fructidor An III (23 août 1795). Les registres d'état civil de cette commune ne portent pas trace de cette naissance, pourtant confirmée par d'autres documents le concernant.

Après bien des recherches et supputations, nous avons trouvé la clé de cette énigme. Sa naissance n'a pas été déclarée à l'état civil en raison des "évènements de la guerre". La déclaration a été faite le 27 frimaire An IX (18 décembre 1800) à La Rochelle où se trouvait alors la famille, Antoine, Jeanne et Jean Baptiste.

Ce document mentionne Chalampé comme étant dans le canton de Banscheim. Ce nom est inconnu tant des cartes actuelles que de celles de l'époque. A proximité de Chalampé se trouve Bantzenheim, ce qui peut correspondre, le temps ayant un peu brouillé les souvenirs, ce qui est d'autant plus compréhensible pour des soldats soumis à de fréquents déplacements. Toutefois les sources officielles nous indiquent que le chef lieu de canton était à l'époque Habsheim. Voir la transcription de la déclaration à La Rochelle.

Cet extrait de la carte Cassini, légèrement antérieure à cette époque, montre la position de Chalampé au bord du Rhin. On y voit des redoutes censées protéger la frontière. Ces positions légères ont dû être transformées durant la période révolutionnaire en un camp plus conséquent. En effet, on voit de nombreuses îles dans le cours du fleuve offrant des facilités pour une éventuelle invasion ennemie et la place forte de Neubourg sur la rive opposée.

Une vue du pont sur le Rhin à Chalampé. Sans date, mais probablement au début du 20è siècle. Le pont n'existait pas à l'époque qui nous intéresse, mais le paysage ne doit pas être très différent sauf peut-être la disparition des îles au milieu du fleuve.